• Les personnes diabétiques doivent porter une attention particulière à leur hygiène buccale car ils sont plus prônes à certaines affectations. Les complications orales principales du diabète sont l’infection et la bouche sèche. Ensemble ils peuvent mener à la carie dentaire, aux maladies de gencives et à un retard de guérison suite à une chirurgie.

    Lorsque ces problèmes sont diagnostiqués précosément, on peut aider la régression. Mais si on attend trop longtemps, les changements de la maladie peuvent être irréversibles.

     

    Bouche sèche

    La xérostomie se définit par un état de sècheresse dans la bouche causé par un manque de salive, ou un manque de production de salive par les glandes salivaires. Chez les personnes diabétiques, l’augmentation de sucre dans la salive mène à une diminution de la quantité de celle-ci dans la bouche.

    Avoir la bouche sèche peut conduire à des complications comme la carie dentaire, parce que la salive contribue au nettoyage naturel des dents. De plus, un manque d’humidité mène à la formation d’ulcères, des infections fongiques et une difficulté de porter des prothèses amovibles.

    Un des meilleurs moyens de traiter la xérostomie est de boire de l’eau plus fréquemment. Mais dans certains cas plus graves, une thérapie médicamenteuse est recommandée.

    Une autre conséquence de la bouche sèche est la sensation de brûlure dans la bouche ou sur la langue. cela peut être douloureux. Si ces douleurs sont uniquement causées par la xérostomie, il faut les traiter comme décrit ci-dessus.

     

    Maladies parodontales

    Les maladies de gencives (gingivite et parodontite) sont des infections bactériennes au niveau des gencives qui peuvent éventuellement atteindre les fibres et l’os qui soutient les dents. Si ce n’est pas traité, il peut y avoir mobilité dentaire, ou même une perte éventuelle des dents.

    Les personnes diabétiques sont plus susceptibles aux maladies parodontales, probablement parce qu’elles ont plus de risques de développer des infections, et prennent plus de temps à guérir. Les personnes qui ne contrôlent pas bien leur diabète risquent encore plus d’être atteints de ces maladies, et il devient plus difficile d’en contrôler les dommages.

    Des recherches ont démontré que la relation entre le diabète et les maladies de gencives va dans les deux sens. Le diabète augmente les risques de contracter les maladies parodontales. Mais ces maladies-ci rendent plus difficile le contrôle du taux de sucre dans le sang chez les personnes diabétiques.

    C’est alors très important de vérifier l’état de ses gencives de façon régulière, et de traiter les maladies parodontales si on est diabétique. Les dentistes et les parodontistes conseillent aussi un nettoyage dentaire à tous les trois mois plutôt qu’aux six mois, pour éliminer la plaque et le tartre qui nuisent à la santé des gencives.

     

    Hygiène et traitements dentaires pour les DIABETIQUES

    Puisque le diabète rend les dents et les gencives plus susceptibles à certaines maladies, il est important de donner une attention particulière à son hygiène dentaire. En prenant soin de sa santé buccale il est possible d’éviter ou de retarder plusieurs complications du diabète.

    Voici un résumé des conseils proposés aux personnes diabétiques :

    • Il faut brosser ses dents au moins deux fois par jour, mais préférablement après chaque repas. Le passage de la soie dentaire complète le brossage en éliminant la plaque et les particules alimentaires qui peuvent rester entre les dents et autour des gencives. Puisque la salive se retrouve moins dans la bouche et contribue alors moins au nettoyage naturel, une hygiène dentaire méticuleuse est alors très importante.
    • Les maladies parodontales peuvent atteindre un niveau avancé sans nécessairement que l'on ressente de la douleur ou que les gencives commencent à saigner. Des visites régulières chez le dentiste, préférablement tous les trois mois, sont alors recommandées pour détecter tout signe de gingivite ou de parodontite, mais aussi de caries dentaires.
    • Si les gencives saignent de façon anormale lors du brossage des dents, il est important de consulter son dentiste rapidement. De plus, il faut avertir le dentiste de tout changement majeur dans la bouche, comme un mauvais goût, un manque de salive, ou la présence de plaques blanches sur la langue.
    • Il est important, lors d’un rendez-vous chez le dentiste, de mettre à jour son histoire médicale, et d’aviser l’état de son diabète. De plus si on souffre de maladies parodontales, il est important d’en parler à son médecin.
    • À part quelques exceptions, les personnes diabétiques peuvent recevoir des traitements dentaires comme n’importe qui. Les dentistes recommandent des rendez-vous courts et pris en matinée. Il faut aussi prendre ses repas et son insuline si c’est le cas comme on le fait normalement sans changements.
    • Si une chirurgie ou une extraction dentaire est nécessaire, il faut prévoir une plus longue période de guérison et un bon suivi après l’intervention. Toute chirurgie ne doit être réalisée que si le niveau de sucre dans le sang est bien contrôlé. Dans le cas contraire, il faut reporter le traitement, sauf s’il y a une infection ou un abcès, qui devraient alors être soignés immédiatement.

    Lorsqu’on est diabétique, le plus important est de surveiller son alimentation et de contrôler son poids en faisant de l’activité physique régulière. Il faut aussi tenir compte de sa condition dentaire et buccale, qui avec l’aide du dentiste, permet de garder une bonne santé dentaire pendant très longtemps!
     


    2 commentaires
  • Le blanchiment des dents au cabinet

    Ce type de traitement se réalise dans son ensemble au cabinet du chirurgien dentiste.

    Il ne requiert qu’une séance de soixante minutes. Les professionnels l’appellent souvent blanchiment « au fauteuil », un procédé nécessitant l’application de produits très concentrés. Cela consiste à étaler un gel de blanchiment au peroxyde

     

     

    Le blanchiment des dents en ambulatoire

    Lors de la première consultation, le dentiste effectue une prise des empreintes de votre mâchoire supérieure et inférieure avant la confection des gouttières, dans lesquelles sera placé le gel éclaircissant. A la maison, vous devrez porter ces moules remplis du gel toujours à base de peroxyde au cours de la journée pendant quelques minutes, pour une période de deux semaines. Un contrôle au cabinet intervient à la fin de la première semaine pour connaître l’état d’avancement du traitement.

     

    Quelque soit la méthode adoptée des retouches doivent être faites après six à douze mois car le traitement n’est pas permanent. Et ne pas oublier que la durée de l’effet dépendra de votre mode de vie. Gardez votre sourire étincelant en évitant toute ingestion d’aliments qui risquerait de tacher vos dents.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires